Qualité de vie au travail - Le guide complet

La Qualité de Vie au Travail (QVT) est une notion regroupant un ensemble d’éléments
permettant d’offrir un environnement favorable au bien-être et à l’épanouissement des
collaborateurs de manière individuelle, ainsi qu’à l’entreprise de manière collective.

Qualité de vie au travail

Les 6 dimensions de la Qualité de Vie eu Travail :

Sous sa nouvelle nomenclature QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail), elle
correspond à un sentiment global influencé par plusieurs points :

L’atmosphère de travail : type de management et de pilotage, ambiance de
l’équipe…

Les conditions de travail : infrastructure (pour les temps de travail et les temps de
pause), matériel disponible, adaptabilité du poste, sécurité, accessibilité du lieu de travail…

La prise en charge des particularités individuelles : santé mentale et physique, prévention,
spécificité

La reconnaissance des droits : égalité et équité de traitement (accès, évolution,
rémunération, reconnaissance, promotion, mobilité, formation) en matière de genre,
de handicap, d’origine sociale ou ethnique, d’orientation sexuelle, de religion, d’âge,
de situation géographique, etc.

La culture d’entreprise : ses valeurs, ses codes, son histoire, sa vision, et comment
les salariés y sont inclus.

La motivation et l’autonomie des équipes : leurs intérêts propres et les stimulis mis
en place, la reconnaissance de la capacité et l’autonomie dont ils disposent, le degré
de liberté et d’initiative, la prise de risque et le droit à l’erreur, la valorisation, le
contenu de leurs missions…

Aujourd’hui la QVT représente donc une approche globale et transversale à l’entreprise.
C’est une notion qui s’inscrit aujourd’hui dans une vision et une stratégie globale
d’entreprise, en accord et par communication entre les salariés et la direction.

La qualité de vie au travail, une nouvelle approche

Avec le tournant des années 2000 et l’émergence de nouveaux risques en entreprise, la QVT prend de l’intérêt et entre en développement en France.

Depuis 2013, la QVT est le propos d’un accord national interprofessionnel et doit obligatoirement être abordée lors des négociations annuelles obligatoires. Cet accord QVT la désigne comme : les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte. En 2022, un nouvel accord est venu élargir la QVT à la QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail).

Construire une démarche QVT intéresse les entreprises car elle propose des solutions aux nouveaux risques rencontrés dans le monde professionnel. La prise de conscience face aux effets néfastes d’un mauvais environnement et d’une mauvaise santé (mentale et physique) des employés sur les résultats de l’entreprise a donné lieu à des investissements en recherche. Les recherches menées ont démontré la prévalence de 3 risques en entreprise : 

  • Les accidents du travail
  • Les troubles musculosquelettiques (TMS)
  • Les risques psychosociaux (RPS)

La nouvelle approche de la QVT vient prolonger la prévention classique des risques d’accident du travail (EPI, SST, et formations sécurité) en appuyant la prévention des risques de TMS (par l’agencement du poste, posture, condition physique, lutte contre la sédentarité au travail etc.) et une prévention des RPS (prévention émotionnelle et sociale).

Par cette approche, la QVT vient alors favoriser un environnement de travail productif et épanouissant.

Mesurer et évaluer la qualité de vie au travail

Afin de mettre en place une démarche adaptée, il convient en premier lieu d’évaluer le niveau de QVT établi au sein de l’entreprise. Mesurer et évaluer la QVT permet d’établir les réelles problématiques rencontrées et moyens disponibles, pour ainsi connaître les solutions qui seront efficaces rapidement et sur le long terme, de façon à pérenniser un certain niveau de QVT.

La mesure du niveau de QVT dans une entreprise se fait à l’aide d’indicateurs ciblés, ce sont les ICP – Indicateurs Clés de Performance (ou KPI – Key Performance Indicator en anglais). L’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) propose un grand nombre d’indicateurs de mesure, qu’elle a séparé en six grands types : 

  • Les indicateurs démographiques : ancienneté, taux de turn over, âges, répartition des genres, index diversité, etc.
  • Les indicateurs d’absentéisme : taux d’absentéisme, fréquence des absences, durée des absences, motifs d’absence, répartition des absences, etc.
  • Les indicateurs liés au parcours et à l’emploi : taux de formation, répartition formations obligatoires / non-obligatoires, taux d’absence aux formations, mobilité professionnelle, promotion, etc.
  • Les indicateurs en lien avec la santé : inaptitudes et leur répartition, reclassements, maladies professionnelles, taux d’absences dû au travail, etc.
  • Les indicateurs de sécurité : nombre d’accidents du travail, types d’accidents, incidents déclarés et leur nature.
  • Les indicateurs de conditions de travail : niveau de pénibilité, heures supplémentaires, NPS (Net Promoteur Score), départs volontaires de l’entreprise (par démission, rupture conventionnelle, etc.), conflits inter-collaborateurs, etc.

Certains de ces indicateurs sont facilement quantifiables car l’entreprise possède déjà les données nécessaires à leur établissement ; pour d’autres, un travail d’enquête et de recueil d’information grâce à des outils et auprès des collaborateurs sera nécessaire. Vous pouvez également mettre en place un questionnaire QVT afin de collecter ces données.

Une fois les réponses obtenues grâce aux indicateurs de mesures, il est possible de mettre en place une démarche QVT adaptée à la situation.

Par la suite, l’implantation des actions QVT requiert la mise en place d’indicateurs de suivi. Les indicateurs de suivi permettent de vérifier l’efficacité de la démarche et si une réorientation est nécessaire. Il est aussi important d’analyser les retours d’expériences des collaborateurs, mais aussi des gestionnaires.

Actions pour améliorer la qualité de vie au travail

Il existe tout un éventail d’actions et d’animations en entreprise à mettre en place afin d’améliorer le niveau de QVT et l’engagement collaborateur. Chaque problème à sa solution et des actions adaptées auront des résultats positifs sur la pérennité et la productivité d’une entreprise.

Un taux élevé d’accidents du travail ou d’arrêts pour maladie professionnelle ?

  • Ateliers de prévention des TMS
  • Actions de prévention des RPS (Risques psycho-sociaux)
  • Mise en place d’un environnement de travail ergonomique et adapté
  • Favoriser la bonne condition physique par l’exercice régulier

Un absentéisme élevé ?

  • Politique de promotion de l’équilibre travail – vie professionnelle (horaires flexibles, congés, aide à la garde d’enfant, etc.)
  • Politique d’aide au déplacement ou transports alternatifs
  • Mise en place d’une application QVT
  • Télétravail adapté
  • Action de soutien à la santé mentale et psychologique
  • Politique de soutien au sport santé en entreprise
  • Atelier de gestion du stress / sophrologie
  • Promotion d’un environnement favorisant la diversité et l’égalité

Une faible motivation/productivité des collaborateurs ?

  • Actions de renforcement de la communication / collaboration d’équipe
  • Politiques de formation et plan d’avancement de carrière

Une difficulté à fidéliser les collaborateurs et un turn-over élevé ?

  • Amélioration de la cohésion entre les collaborateurs et entre les services
  • Développement de la marque employeur 
  • Gestion des carrière et vision long terme
  • Management bienfaisant
  • Amélioration des conditions de travail
  • Compensation de la pénibilité
  • Développement de la cohésion et du lien social

Pourquoi mettre en place la QVT dans l’entreprise

La QVT n’est pas seulement une recommandation légale, c’est surtout un investissement. De nombreuses études démontrent que QVT et productivité sont corrélées. La mise en place d’une démarche QVT à des effets positifs sur le bien-être au travail, et une amélioration du bien-être implique une diminution par 2 des arrêts maladies, une diminution par 6 de l’absentéisme, et une augmentation de 31% de la productivité et de 55% de la créativité (MIT/Harvard, 2011).

En bref, mettre en place une stratégie QVCT c’est miser sur une valorisation des facteurs de production. La QVT c’est accompagner les employés dans l’amélioration et l’affirmation de leurs compétences et connaissances et les fidéliser sur le long terme.

Mettre en place une démarche QVT présente de nombreux avantages non négligeables au bon fonctionnement de l’entreprise : 

  • Améliore la productivité, la créativité et la motivation du personnel
  • Prévient les risques psychosociaux, l’anxiété, la dépression et le burn-out
  • Diminue les risques d’accident du travail, arrêt maladie et absentéisme
  • Fidélise les employés et mobilise les équipes
  • Bonifie les relations intra-entreprises et fluidifie les échanges
  • Révèle des personnalités, des comportements de leadership, l’autonomie l’initiative des individus 
  • Attire des talents par la promotion d’un bon environnement de travail et d’une image de marque
  • Crée une cohésion et renforce l’esprit d’équipe
  • Améliore l’image vis-à-vis de la clientèle, des investisseurs et des partenaires

Qui met en place la QVT dans l’entreprise ?

La QVT en interne

La démarche QVT doit venir d’une impulsion de la direction, elle doit être une volonté de gouvernance pour pouvoir fonctionner.

Sa mise en place, en revanche, relève généralement de l’organe de gestion. Les gestionnaires sont les plus à même de mettre en place la QVT, d’une part par leur connaissance des réalités d’équipes et besoins associés, et d’autre part par leur proximité avec les collaborateurs.

Les gestionnaires incarnent la QVT, ils doivent s’assurer de sa bonne application pour eux-mêmes et pour leurs équipes. Ce sont eux qui la mettent en place, tout d’abord en apportant les dispositifs adaptés à l’amélioration des conditions, et d’autre part à travers leur type de management qui se doit d’être responsabilisant et permettre une flexibilité d’action.

Les ressources humaines ont aussi un rôle important à jouer dans la mise en place de la QVT. C’est à elles que revient la gestion des carrières réfléchie et à long terme, la mise en place de formation et même la gestion des conflits. Tous ces aspects représentent une part importante d’une bonne démarche QVT et doivent être établis par le biais d’une collaboration avec la direction, le comité de santé et sécurité au travail et les collaborateurs.

La QVT en externe

Il est aussi possible de faire appel à des acteurs externes pour mettre en place la QVT dans l’entreprise.

Les professionnels de la QVCT sont les plus à même de proposer des actions adaptées et efficaces. Ils peuvent agir de manière ponctuelle ou régulière sur certains aspects de la QVT qui représentent leur spécialité : santé physique, santé mentale, ergonomie au travail, sécurité. La liste de professionnels est nombreuse et les actions qu’ils proposent le sont d’autant plus : 

  • Ergonomes
  • Masseurs.euses
  • Coachs sportifs
  • Sophrologues
  • Psychologues / psychologues du travail
  • Naturopathes
  • Nutritionnistes
  • Conseillers.ères en diversité et inclusion
  • Professionnels.elles de santé
  • Formateurs SST
  • Formateurs en sécurité incendie (formation serre fil, guide fil…)
  • Etc.

Cette liste n’est pas exhaustive et se prolonge à mesure que la démarche QVT se développe dans le milieu professionnel.

Comment mettre en place une démarche QVT ?

Il n’existe pas vraiment de conditions préalables à la mise en place de la QVT en entreprise. Bien sûr, l’envergure de la démarche et le type d’actions mises en place dépendent du budget dont dispose l’entreprise, toutefois il existe des démarches adaptées à toutes les entreprises ; quelle que soit leur taille, leur situation géographique, ou leur budget.

Toutes les entreprises sont disposées à mettre en place une démarche QVT car aujourd’hui aucune ne répond à des niveaux de QVT optimum.

Pour établir une démarche QVT dans l’entreprise, il y a seulement 4 étapes nécessaires, qu’il faudra appliquer de manière continue et itérative : 

  1. Évaluer les besoins et attentes des salariés et de l’entreprise
  2. Impliquer tous les acteurs de la démarche et établir une communication transparente à tous niveaux
  3. Identifier et mettre en place des initiatives concrètes et adaptées
  4. Suivre et évaluer de façon régulière les actions entreprises et leurs résultats

Ces 4 points sont communs à toute démarche QVT efficace et pérenne. Les modalités de chaque étape sont quant à elles variables au cas par cas.

Exemples d'entreprises ayant mis en place des actions de QVT

De nombreuses entreprises ont su entreprendre des démarches QVT fructueuses.

L’entreprise américaine Salesforce, considérée comme championne en matière de QVCT, en a fait une réelle stratégie d’entreprise. L’entreprise mise sur la satisfaction des employés autant que sur la satisfaction client. En s’inspirant du concept “camp hono”, Salesforce promeut au sein de ses équipes un équilibre entre les quatre domaines de vie : 

  • Alimentation
  • Repos
  • Mouvement
  • Épanouissement

Salesforce est aujourd’hui considérée comme la meilleure entreprise ou travailler ; ce qui lui confère un véritable atout en termes de recrutement, mais aussi d’image de marque auprès de la clientèle.

Côté France, la QVT est aussi honorée et représente aujourd’hui un engagement fort de l’entreprise parisienne Doctolib. Investie auprès du bien-être de ses collaborateurs, l’entreprise mise sur l’épanouissement personnel, les plans de carrière, et l’aménagement de l’environnement de travail.

Des investissements bénéfiques pour la firme qui est aujourd’hui en pleine croissance et leader en termes d’innovation sur le marché.

Les exemples de démarches QVT ne manquent pas et ne sont pas limités aux très grandes entreprises. La QVT a su démontrer ses effets bénéfiques aux plus petites entreprises, qui en font aujourd’hui l’expression de leur vision.

Profitez des temps forts français pour lancer des campagnes de sensibilisation ou des ateliers bien être. Par exemple, à l’occasion de Novembre Bleu, vous pouvez communiquer sur la santé masculine. Pour la journée de la femme, communiquez autour du droit des femmes etc.

La semaine de la qualité de vie au travail en 2023

Si la QVT n’est pas un phénomène nouveau (la première conférence sur la QVT a eu lieu à New York en 1972 !), elle est en forte croissance depuis quelques années en France. La semaine de la QVT est un événement qui se déroule chaque année pour promouvoir au sein des entreprises françaises les bonnes pratiques en matière de bien-être.

La semaine de la QVT se déroule généralement en juin. C’est d’une part l’occasion pour les entreprises d’amorcer ou de développer leur démarche QVT, mais aussi pour les professionnels de la QVCT de réfléchir aux nouveaux enjeux du domaine, aux solutions et alternatives à élaborer.

La semaine de la QVT laisse place chaque année à la réflexion et à l’action pour améliorer les conditions et la vie au travail. C’est le moment propice pour sensibiliser au sujet le leadership, mais aussi les gestionnaires et les collaborateurs.

La semaine de la QVT démontre chaque année la créativité des entreprises en matière d’événements internes, d’ateliers QVT et de challenges. C’est aussi l’occasion d’observer de belles collaborations entre entreprises sur des thèmes qui touchent le monde professionnel dans son entièreté.

D’autres moments sont opportuns pour déployer des actions: Octobre Rose, Movember en entreprise, la Semaine de la mobilité, du handicap, la semaine de la santé mentale,  Noël et bien d’autres.

Conclusion

Pour résumer, la Qualité de Vie au Travail représente un enjeu majeur du monde professionnel moderne. Là où certains risques s’amenuisent avec la modernisation du travail, de nouveaux apparaissent.

S’il y a quelques années nous ne parlions pas de TMS, RPS ou bien-être au travail ; ces notions représentent aujourd’hui les enjeux majeurs des entreprises en matière de GRH, d’image et de pérennisation.

La recherche sur la QVCT est florissante et les actions à mettre en place ne manquent pas. Que vous choisissiez de mettre en place une application QVT comme un Team Building de noël ou encore une animation pour un événement en entreprise, vous trouverez la solution la plus adaptée.

Un constat réel de la situation dans chaque entreprise / service permet des solutions adaptées, une amélioration de la QVT et donc des performances de l’entreprise.

Les exemples démontrent qu’une politique QVT adaptée apporte des résultats positifs aux individus et à l’entreprise.

Tous les conseils sont ici réunis pour mettre en place un environnement sain, épanouissant et propice à l’efficience et la fidélisation.

Vous pouvez aussi retrouver tous nos articles sur le blog pour mieux comprendre la QVT et ses enjeux, le bien-être, la santé, la sédentarité et la sécurité et santé au travail.