La qualité de vie au travail (QVT) est devenue un enjeu majeur des ressources humaines car elle impact considérablement la performance de l’entreprise. Améliorer la QVT en entreprise améliore la productivité, la performance, le bien être des salariés, réduit le turnover et développe la marque employeur.

Dans cet article, nous allons voir ce qui se cache derrière la QVT, quels sont les enjeux, comment la mesurer, et surtout, nous verrons des exemples pour l’améliorer.

Comment améliorer la qualité de vie au travail ?

Les différents leviers de la QVT :

Les relations sociales avec l’équipe et la hiérarchie
⦁ Le contenu du travail et les moyens attribués pour le réaliser
Environnement de travail
⦁ Organisation du travail
⦁ L’équilibre entre vie pro/ vie perso
⦁ Accomplissement au travail et les perspectives d’évolution de sa carrière.
⦁ La santé et sécurité au travail
⦁ Dialogue social
⦁ L’égalité homme-femme
⦁ La circulation de l’information

Certains leviers sont impactés directement par la direction, le manager ou encore l’équipe. Il faut donc veiller à avoir une vision 360° pour observer les dysfonctionnements et améliorer durablement la qualité de vie au travail.

12 exemples d’action qvt pour améliorer le bien être

qualité-de-vie-au-travail-cohésion

1 – Développer la cohésion d’équipe

Pour améliorer la qualité de vie au travail, vous pouvez axer vos efforts sur le management qui doit être bienveillant, effectué en utilisant la communication non violente pour permettre de désamorcer les conflits.

Il est aussi possible de favoriser la cohésion avec des activités qui rapprochent comme un team building, des séances de sport hebdomadaires dans vos locaux ou encore des soirées d’entreprise.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un travail global dont l’objectif est de mettre en place les conditions nécessaires à une ambiance de travail bienveillante, puis au déploiement d’activités pour souder les liens.

sécurité-au-travail

2- Former les collaborateurs sur la santé sécurité

Que votre entreprise ait des postes physiques ou non physiques, les actions de santé sécurité aideront grandement à améliorer la qualité de vie au travail.

Quelques idées de dispositifs pour les postes physiques:
-Réveil musculaire à la prise de poste
-Formation gestes et postures
-Atelier sur le sommeil (horaires décalées)
-Formations en sécurité incendie

Quelques idées de dispositifs pour les postes non physiques:
-Atelier étirements et postures au bureau
-Atelier autour de la nutrition pour avoir une alimentation adaptée
-Atelier gestion du stress pour réduire les risques psychosociaux

Si vous souhaitez développer une démarche QVT et bien être pour vos salariés, n’hésitez pas à contacter des entreprises spécialisées comme la notre. Nous saurons vous conseiller les ateliers et formations qui auront le plus d’impact pour votre entreprise.

espace-qvt

3- Offrir un espace de travail agréable 

Un environnement de travail agréable favorise considérablement le bien être. Pour que le salarié se sente à son aise, il est possible de lui permettre d’aménager son bureau.

Vous pouvez également offrir du matériel ergonomique, par exemple un bureau assis/debout qui aide à lutter contre la sédentarité. Les collaborateurs pourront alors travailler debout sur certaines tâches comme des réunions ou des appels avec des clients.

Enfin, l’aménagement d’une salle de pause confortable est un effort que les salariés sauront remarquer.

horaires-flexibles-qvt

4- Donner un cadre de travail flexible

La crise du Covid 19 a grandement impacté les organisations et a mis en lumière certains dysfonctionnements.
Les formes de travail plus flexibles sont apparues, en mettant fin au présentisme en favorisant les objectifs de résultat, en instaurant des jours de télétravail etc.

Certaines entreprises vont même plus loin en offrant des vacances illimitées et en comptant sur l’honnêteté des collaborateurs. Ce mode de management très flexible reste compliqué à déployer et nécessite un management irréprochable et une bienveillance des équipes comme de la direction.

Sans aller aussi loin, ajouter de la flexibilité dans votre organisation ne peut être qu’un plus. A noter que flexibilité ne veut pas dire réduire la performance et les résultats.

feedback-en-entreprise

5- Développer une culture du feedback

Le feedback fait partie intégrante d’une démarche QVT, car il permet d’instaurer un dialogue pour le bien commun.

Pour favoriser cette culture, vous pouvez offrir des formations aux managers pour savoir donner du feedback et avoir une posture bienveillante. Il est aussi important de former les équipes qui ne managent pas car le feedback est une culture.

En effet, un manager ne peut pas donner du feedback correctement si le collaborateur n’est pas prêt à le recevoir. Il faut donc idéalement former les collaborateurs à la culture du feedback et à en demander, ce qui améliorera grandement la communication.

intelligence-émotionnelle

6- Former les managers à l’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est un outil très puissant pour se comprendre soit même et comprendre les autres. L’avantage, c’est qu’elle se développe en la travaillant. Vous pouvez donc déployer une formation sur l’intelligence émotionnelle pour que vos collaborateurs comprennent les enjeux et repartent avec des exercices concrets pour s’améliorer.

L’intelligence émotionnelle englobe plusieurs facteurs utiles au monde du travail:
-La compréhension de soi même (émotions, forces, faiblesses, motivations…)
-La gestion du stress (flexibilité, tolérance au stress…)
-La prise de décision (contrôle des impulsions, résolution de problèmes)
-Les relations humaines (empathie, compréhension des autres)
-L’expression individuelle (expression émotionnelle, affirmation de soi…)

massage-amma-assis

7- Instaurer des pauses détente en entreprise

Qui ne rêverait pas de se faire masser au bureau, ou encore de participer à un cours de yoga ou de méditation sur la pause déjeuner ?

Ce rêve est bien une réalité dans de nombreuses entreprises qui déploient des activités pour améliorer le bien être des employés.

De 15 minutes à 1 heure, ces activités réduisent les risques psychosociaux, développent la marque employeur ou encore diminuent le turnover.

Pour en savoir plus: https://teamupp.fr/massage-assis-en-entreprise-tarif/

échange-collaborateur

8- Ecouter son équipe

Ce point semble ridiculement simple, mais à mesure que l’entreprise grandit, il devient de plus en plus complexe.

Si complexe que la plupart des SIRH intègrent désormais un module dédié à la QVT et l’engagement collaborateur, qui permet d’envoyer des questionnaires santé et bien être aux équipes et récolter du feedback.

Les réponses sont généralement anonymes pour laisser les salariés s’exprimer pleinement et obtenir des retours honnêtes. Ces services offrent souvent un tableau de bord pour retrouver toutes les données importantes.

Grâce à ces données, les outils vous proposent une identification des corrélations, une détection des signaux faibles et des alertes.

Il est désormais possible de prendre le pouls de son entreprise de manière précise, et ce, même dans les grandes organisations.

objectifs-professionnels

9- Aider les salariés à atteindre leurs objectifs professionnels

Plusieurs idées pour améliorer la qualité de vie au travail :
-Favoriser l’accès à un parcours de formation pertinent pour le salarié et son évolution professionnelle.
-Laisser plus d’autonomie aux équipes dans la gestion de leurs projets
-Moduler la charge de travail donnée aux équipes
-Faire des promotions internes pour motiver les collaborateurs et les pousser à leur plein potentiel.

équilibre-vie-pro-vie-perso

10- Favoriser un équilibre vie professionnelle et vie personnelle des équipes

L’arrivée massive du télétravail a rendu plus que floue la frontière entre le temps de travail et le temps personnel. Le salarié n’a pas forcément de pièce dédiée à son travail, il n’y a donc pas de coupure symbolique comme lorsque l’on quitte son bureau.

Il en résulte une augmentation du nombre de collaborateurs qui vérifient leurs emails hors du temps de travail, où effectuent des tâches le week-end pour rattraper le retard de la semaine.

Les actions pour un meilleur équilibre :
-Atelier de gestion des emails
-Atelier ou formation sur l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle
-Démocratiser le covoiturage entre salariés
-Faire appel à une conciergerie d’entreprise pour supprimer tous les tracas du quotidien
-Proposer plus de flexibilité dans les horaires de travail

yoga-du-rire

11- Rire et se sentir bien

Organisez une session de yoga du rire avec Teamupp pour favoriser le lâcher prise et la cohésion dans votre équipe.

Nos ateliers durent en général une heure et sont un moment unique de partage pour les salariés.

droit-à-l'erreur-qvt

12- Donner le droit à l’erreur

Dans le milieu startup, la vision est souvent d’échouer de manière répétée et intense pour apprendre le plus possible et connaitre le succès.

Bien que l’objectif ne soit pas que vos salariés échouent tout ce qu’ils entreprennent, le droit à l’erreur est primordial. L’erreur est humaine et permet d’apprendre sur son marché, sur soit même ou encore sur son travail.

Comment Christophe Colomb aurait découvert l’Amérique s’il ne s’était pas trompé dans ses calculs ?

Les plus grandes avancées de ce monde ont été précédées d’une multitude d’erreurs et d’échecs jusqu’à trouver la solution.

Même si l’erreur est tolérée, il est important de comprendre d’où vient le dysfonctionnement et de l’éradiquer.

Dans les usines Toyota, à la moindre rayure sur une pièce, la ligne de production était stoppée et tous les collaborateurs se réunissaient pour déterminer avec honnêteté d’où venait l’erreur. Ce système a parfois pu permettre de détecter des défaillances dans les machines et éviter que des milliers de pièces ne soient rayées.

Il faut parfois remonter très haut et remettre en question son organisation ou sa façon de travailler. Cette démarche nécessite de mettre son égo de côté et de se concentrer sur le plus important : le résultat final.

Qualité de vie au travail: quels sont les enjeux ?

Qu’est ce que la qualité de vie au travail ?

D’après l’ANACT (Association Nationale des Conditions de Travail), la qualité de vie au travail c’est: « l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale pour les entreprises ».

La QVT englobe de nombreux facteurs dont l’ambiance de travail, la culture d’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions dans lesquelles il est effectué, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie, la reconnaissance et la valorisation du travail effectué…

D’après l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail, la QVT c’est : « une perception qui résulte des conditions dans lesquelles les collaborateurs exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et agir sur le contenu de celui-ci. »

La QVT a donc une part de ressenti subjectif du salarié ainsi que des conditions objectives. Il s’agit donc d’un enjeu complexe pour les ressources humaines, qui peut parfois être difficile à appréhender.

Le bon réflexe est de commencer par mesurer la qualité de vie au travail des salariés avant de travailler sur des points d’amélioration.

La qualité de vie au travail en chiffres:

En 2019, 73% des employés sont satisfaits de leur qualité de vie au travail d’après Malakoff Humanis. Cela démontre les efforts des entreprises lors des dernières années pour aider les collaborateurs à se sentir mieux au travail.

Plus d’un salarié sur deux estime que son entreprise s’occupe de son bien être au travail. Les entreprises ont donc une forte reconnaissance suite à l’investissement dans un programme de qualité de vie au travail.

Malgré cela, la qualité de vie au travail soulève de nombreuses interrogations quant à sa rentabilité. Il est parfois difficile de définir une stratégie QVT et de la budgétiser en ayant une vision sur le retour sur investissement.

Une étude menée à Harvard a pourtant démontré qu’un investissement d’un dollar dans la santé et le bien être des collaborateurs rapporte 3$. Selon cette étude, mettre en place un programme QVT, permet de réduire de 6% les dépenses en santé.

Concernant la prévention santé, le retour sur investissement est bien supérieur avec pour un euro d’investissement, un retour de 13€. La prévention des TMS et des RPS doit être un pilier des sujets RH et sécurité.

chiffres-qvt

Une différence entre la prise de conscience et les actions QVT menées :

En France, les responsables des ressources humaines ont plus que conscience de l’importance du bien être au travail. 78% d’entre eux considèrent qu’il est un enjeu dans leur entreprise.
Néanmoins, moins d’une entreprise sur deux (47%) a mis en place des actions pour la QVT. Et la moitié des responsables RH aimeraient développer davantage les dispositifs dédiés au bien être des équipes.

Quels sont les bienfaits de l’amélioration de la QVT ?

L’amélioration de la QVT est un enjeu de performance majeur pour l’entreprise. Bien sûr, le collaborateur aussi en tire de nombreux avantages.

Les intérêts pour l’entreprise :
-Développement de la marque employeur
Fidélisation des collaborateurs
-Réduction du turnover
-Baisse des coûts par la diminution des arrêts de travail
-Amélioration de l’engagement des salariés
-Des salariés en meilleure santé

Pour résumer, l’amélioration de la QVT, permet de meilleures performances pour l’entreprise.

Les intérêts pour les collaborateurs :
-Réduction des coûts en santé
-Diminution du stress
-Meilleur équilibre entre la vie personnelle et professionnelle
-Diminution des risques de TMS et RPS
-Plus de plaisir au travail

Quand mettre en place des actions pour améliorer la qualité de vie au travail ?

Le bon moment pour engager une démarche QVT, c’est maintenant ! Le but est de commencer dès que possible tout d’abord en faisant un état des lieux, puis en déployant des actions concrètes.

Pour les formations, ateliers et activités bien être, elles peuvent être déployées tout au long de l’année, de manière régulière ou non.

Beaucoup d’entreprise font cependant le choix de concentrer ces activités lors de la semaine de la qualité de vie au travail, spécialement dédiée aux salariés.

Quel est le coût d’entrer dans une démarche d’amélioration de la QVT ?

Mettre en place un plan d’action QVT peut paraitre onéreux et réservé aux grandes entreprises, mais il n’en n’est rien. Certaines actions sont certes payantes, mais d’autres peuvent être réalisées gratuitement, il ne faut qu’investir du temps.

Le retour sur investissement dépasse bien souvent le temps engagé et plutôt que d’observer le coût direct, il est aussi intéressant de voir le coût que cela pourra engendrer de ne pas mettre en place les actions nécessaires.

Comment mesurer la QVT dans son entreprise ?

Pour mesurer la QVT, on se base sur 3 grands indicateurs :

1 – Le turnover :
Si le turnover est très important, il peut y avoir un mal être des collaborateurs ou un désalignement de valeur avec l’entreprise. Plus votre turnover est faible, plus les employés sont attachés à votre entreprise.

2- Le taux d’absentéisme :
Combien de collaborateurs sont absents par rapport au nombre de collaborateurs présents à l’année ? Un taux d’absentéisme important reflète souvent une problématique à résoudre du côté de l’entreprise.

3 – L’Employee Net Promoteur Score (ENPS)
C’est un indicateur qui donne une visibilité sur l’attachement des collaborateurs à l’entreprise.

En plus de ces indicateurs quantitatifs, il est important de lancer un questionnaire QVT pour avoir une mesure qualitative.

Pour cela, l’idéal est d’envoyer des questionnaires anonymes pour obtenir les résultats les plus vrais possible. Vous pouvez utiliser un outil de questionnaire générique ou mettre en place un outil dédié pour des fonctionnalités supplémentaires.